logoot6

  • [javascript protected email address]
  • J'aime
French Dutch English German

M89logotransparentbleu

 

Le Pays de Puisaye Forterre

Situé au nord de la Bourgogne, à cent cinquante kilomètres au sud-est de Paris, le Pays de Puisaye-Forterre est à cheval sur deux départements,

l'Yonne et la Nièvre. Région aux paysages préservés, matières de fer, d'ocres et d'eau, la Puisaye-Forterre est le berceau de l'écrivain Colette,

ce territoire est entièrement rural et s'exprime par la diversité de ses paysages, ses couleurs et la richesse de son architecture.

C'est aussi celui du bocage et de ses paysages vallonnés. On ne peut rester indifférent à ces forêts touffues, à ces chênes majestueux,

à cette faune encore à l'état sauvage, à cette campagne tremblant sous Juillet ou tenant bon sous le vent du nord.

Ecoutez le vivre, ce beau pays qui est le nôtre...

Carte Touristique Puisaye-Forterre

pdfCarte Touristique du Pays de Puisaye Forterre

  © Daniel SALEM

Paysage de Puisaye 2La Puisaye :

Le nom de « Puisaye » aurait une origine celtique (« Poy » pour pays humide et « saga » pour forêt),

avant de devenir « Poiseia » ou « Puseio » au XIIe siècle et enfin « Puisoye » pour finir « Puisaye »

La Puisaye est une région aux plateaux humides et verdoyants, aux sols argileux lourds et froids,

et aux nombreuses forêts de feuillus qui abritent de grands étangs. Les caractéristiques paysagères

sont des marqueurs identitaires de la petite région : Omniprésence de l'eau, de bocages et

forêts qui font de ces types d’habitats de véritables réservoirs de biodiversité.

La Puisaye est classée parmi les paysages remarquables de l'Yonne.

 

 

 

   © Daniel SALEM

Paysage de ForterreLa Forterre :

A l’origine Forterre désigne une « forte terre » autrement dit une terre difficile à travailler.

Délimitée au nord par Lain et Treigny, au sud par Druyes-les-Belles-Fontaines, Etais-la-Sauvin,

et la Forêt de Frétoy, la Forterre, entité naturelle, se trouve située entre la Puisaye et l’Auxerrois.

La Forterre avec ses paysages légèrement vallonnés à perte de vue, succession de vastes

plateaux propices à la culture céréalière, est plus riche que sa voisine et amie la Puisaye. Ses sols

calcaires se prêtent à la culture. Elle offre des panoramas infinis de lumières vives, surtout au

printemps où ses mosaïques de cultures céréalières jouent avec le soleil.